Une transformation du marché du travail horaire

L’été approche. Pendant les 4 prochains mois, des millions d’étudiants américains et canadiens chercheront le boulot d’été idéal. La première quête de travail est un rite de passage rempli de confusion et d’incertitude adolescente. En parlant à des jeunes qui sont présentement aux études, nous avons trouvé que le processus d’application d’aujourd’hui n’a pas beaucoup changé dans les 25 dernières années. Comme nous le savons, quelqu’un vous aide à écrire votre premier résumé, une liste des équipes sportives du secondaire et d’expériences dans des clubs scolaires. Vous parcourez les centres d’achats avec vos résumés à la main ou vous posez votre candidature pour tous les boulots que vous trouvez en ligne. Vous ne savez pas encore si vous préférez l’inventaire ou la vente, donc vous faites des demandes pour les deux et c’est inefficace et ça prend une éternité. Quelque part de l’autre côté de l’écran, il y a un gérant qui survole des douzaines des même feuilles de papier, qui planifie des entrevues qui prennent trop de temps, et qui tente de déchiffrer des profils qui se ressemblent tous afin de trouver le candidat idéal qui sera responsable, enthousiaste, et aimable. Pour les employeurs, ce processus gaspille du temps et coute cher; pour vous, il est frustrant et déconnecté.

Les jeunes d’aujourd’hui sont des natifs numériques, habitués aux technologies bilatérales comme les médias sociaux et le commerce électronique. Néanmoins, le recrutement pour les postes temporaires repose encore sur des applications aveugles à sens unique. C’est devenu tellement terrible que les applications standardisées sur le Web sont maintenant surnommées des sites à trou noir, à cause de la manière dont ces sites récoltent des tonnes d’applications. Les gestionnaires recruteurs d’aujourd’hui ne veulent pas seulement voir où et quand un candidat a travaillé, mais veulent aussi rapidement comprendre comment cette personne s’intégrera à l’équipe, autant au niveau personnalité et en ce qui concerne l’horaire. Les formulaires traditionnels ne permettent pas ce niveau d’interaction personnelle. Même dans les compagnies qui ont implémenté un programme de recommandation des employés, le système de réseautage professionnel pour les boulots étudiants est encore indéfini, et donc peu fiable.

À WorkJam, nous voulons redessiner le processus d’application. Dans le cas de l’étudiant qui se cherche du travail, grâce à notre plateforme, il est possible de :

  • Trouver des boulots qui s’accordent avec leur emploi du temps académique
  • Créer et maintenir des dossiers de performance et des preuves de caractère pour soutenir une expérience de travail limitée
  • Consolider un réseau professionnel à partir de leurs réseaux sociaux existants

En profitant de leçons tirées des logiciels d’entreprises, des plateformes de médias sociaux, et de jeux vidéo, nous construisons une manière bilatérale plus personnelle et plus exacte pour remplir des postes vacants. À WorkJam, nous aimerions donner aux chercheurs d’emploi et aux compagnies plus de contrôle et de visibilité en ce qui concerne le marché du travail horaire, en commençant avec les industries de service à la clientèle et de vente au détail. Avec moins d’incertitude et une vision plus claire, nous pouvons progresser pour éliminer les mauvais placements et les sous-performances, générant des valeurs actualisées pour les employeurs et les employés.

Tout cela est juste une partie de la stratégie multiple et parallélisée de WorkJam. Dans les billets de blog qui suivent, nous examinerons les autres facettes de cette grande idée. En tant qu’équipe, nous nous attaquons aux enjeux opérationnels et socioéconomiques auxquels les travailleurs horaires et leurs employeurs font face. Restez à l’écoute pour en apprendre plus.

2018-07-27T10:59:08-04:00