WorkJam recueille 50 millions de dollars en actions Série C pour répondre à la demande croissante de solutions numériques en milieu de travail pour les employés de première ligne

La toute dernière ronde de financement du leader en matière de plateforme numérique en milieu de travail est menée par Inovia Capital pour révolutionner la productivité et l’engagement des employés non cléricaux.

MONTRÉAL, le 5 avril 2020 — WorkJam, le principal fournisseur de solutions numériques en milieu de travail pour les organisations avec des employés de première ligne, annonce aujourd’hui la clôture d’une ronde de financement en Série C de 50 millions de dollars américains, sursouscrite et menée par la première société canadienne de capital de risque Inovia Capital, avec la participation de Fonds de Solidarité FTQ et Claridge Inc. Tous les investisseurs existants ont également participé à la ronde, y compris Lerer Hippeau, Blumberg Capital, Harmony Partners et l’équipe de direction de WorkJam.

Ce récent cycle de financement permettra à WorkJam de continuer d’innover, de prendre de l’expansion géographique, de chercher des acquisitions et d’investir dans ses employés — en renforçant davantage sa position sur le marché et en faisant progresser sa mission d’aider les entreprises à réaliser des économies et des augmentations de productivité révolutionnaires tout en cultivant une main-d’œuvre active et motivée d’employés non administratifs.

En plus de ce nouveau capital, le Fonds de croissance d’Inovia Capital apporte la solide expertise opérationnelle de ses partenaires Dennis Kavelman et Patrick Pichette, respectivement anciens directeurs financiers de BlackBerry et de Google, du fondateur Chris Arsenault et l’expérience de l’équipe mondiale d’Inovia et de son réseau de conseillers. M. Kavelman se joindra au conseil d’administration de WorkJam. Avec un milliard de dollars sous gestion, la firme dont le siège social est situé à Montréal investit dans des entreprises en démarrage et en phase finale qui s’alignent sur ses propres valeurs, soit l’accroissement de la productivité, des collectivités plus fortes et un monde plus sain.

« La capacité de WorkJam à répondre aux besoins de la main-d’œuvre de première ligne moderne s’aligne fortement sur notre thèse pour l’avenir du travail », a déclaré M. Kavelman. « Non seulement nous sommes impressionnés par la position de leader de WorkJam par rapport à d’autres fournisseurs dans le marché à forte croissance de la plateforme d’engagement des employés, mais nous sommes impressionnés par la clientèle de WorkJam qui comprend certaines des plus grandes sociétés au monde et des marques les plus emblématiques. Nous croyons que, compte tenu de l’environnement actuel, il n’a jamais été aussi clair que chaque entreprise avec une main-d’œuvre de première ligne aura besoin d’une plateforme de travail numérique comme WorkJam, maintenant et dans l’avenir. »

Déployée dans plusieurs secteurs, la plateforme de travail numérique de WorkJam offre aux employés non-cléricaux des capacités de planification, un marché de quarts vacants, une communication bidirectionnelle entre le personnel de première ligne et du siège social, le poinçonnage mobile, de la formation, des sondages, la gestion des tâches et bien plus dans un ensemble unifié de dispositifs mobiles ou de modules de bureau pouvant être déployés séparément ou ensemble en aussi peu que cinq jours. Avec une longue histoire de collaboration avec de moyennes et grandes sociétés, WorkJam cumule une vaste expérience dans l’amélioration des communications et de la productivité pour les effectifs de première ligne, et a intégré à la plateforme son expertise et son expérience en matière de besoins de conformité, de règles de travail, de flux de travail et de meilleures pratiques d’optimisation de l’engagement des employés et de réduction des coûts.

« La vision de WorkJam a toujours été d’aider un large éventail d’entreprises — des sociétés de taille moyenne aux très grandes — à améliorer la gestion et les moyens de subsistance de leurs effectifs de première ligne », a déclaré Steven Kramer, chef de la direction et président de WorkJam. « Nous avons toujours cru en l’impact positif de notre technologie sur les travailleurs non-cléricaux et les objectifs commerciaux des entreprises qui les emploient. Nous pouvons désormais accélérer davantage la transformation numérique des processus de planification, de formation et de communication à un moment où de profonds changements se produisent qui ont un impact sur les travailleurs non administratifs et le fonctionnement des entreprises. Nous sommes ravis de poursuivre nos partenariats avec les investisseurs existants et avec Inovia, un fonds de premier plan avec d’excellents antécédents. »

Une étude de Forrester Consulting Total Economic Impact™ (TEI) commandée par WorkJam met en lumière le rendement potentiel du capital investi (RCI) que les organisations réalisent en déployant la plateforme de travail numérique de WorkJam pour leurs travailleurs de première ligne. L’étude a révélé que les organisations utilisant WorkJam récupèrent leur investissement dans la solution en moins de six mois et un rendement du capital investi (RCI) en trois ans de 410 %. L’étude conclut que pour une société employant 50 000 travailleurs de première ligne, par exemple, cela représente des économies de coûts et une amélioration de la productivité et de la rétention des employés de plus de 30,5 millions de dollars américains sur trois ans.

Pour en savoir plus sur WorkJam, visitez https://www.workjam.com/

À propos de WorkJam

WorkJam est la plateforme de travail numérique que les leaders du secteur choisissent pour libérer le plein potentiel de leurs effectifs non-cléricaux. Disponible dans plus de 28 langues et déployée dans plus de 35 pays à travers le monde, les grandes et moyennes sociétés utilisant WorkJam ont la capacité de communiquer avec l’ensemble de leurs employés non administratifs, de les aider à comprendre et à exécuter des tâches, de leur fournir une formation, de planifier leur horaire en libre-service et un marché de quarts vacants sur plusieurs emplacements, de reconnaître et de récompenser les employés et plus encore, le tout sur tout dispositif mobile ou de bureau. WorkJam est également apprécié des employés de ces organisations en raison de la connaissance, de la flexibilité et de la relation numérique créées via la plateforme. Disponible sous forme de modules individuels ou dans une solution complète pouvant être mise en œuvre en aussi peu que cinq jours, WorkJam possède une expertise approfondie dans le développement de sa plateforme en lien avec la conformité applicable, les règles de travail et les flux de travail requis pour les organisations d’employés non-cléricaux. Les sociétés exécutant WorkJam réalisent des économies de coûts, des augmentations de productivité et une utilisation optimale de la main-d’œuvre tout en motivant et en engageant leur main-d’œuvre non administrative. Pour en savoir plus, visitez https://www.workjam.com/

À propos d’Inovia Capital

 Inovia Capital est une société de capital-risque qui s’associe à des fondateurs entreprenants pour créer des entreprises technologiques mondiales durables et qui cherche à transformer le capital-risque en perfectionnant l’art d’investir d’abord dans les gens. Inovia Capital retrousse ses manches pour servir les fondateurs avec un mentorat dédié et à long terme, un réseau mondial de talents et un soutien stratégique à l’échelle mondiale. L’entreprise a pour objectif de réécrire les règles complexes d’industries archaïques, de repousser les frontières technologiques tout en aspirant à un avenir meilleur. Inovia Capital gère plus de 1 milliard de dollars américains répartis dans cinq fonds, y compris de démarrage et de croissance, et possède des bureaux à Montréal, Toronto, Calgary, San Francisco et Londres. Pour en savoir plus, visitez https://www.inovia.vc/

Le 5 Avril 2020

Recent Posts
2020-04-06T09:08:27-04:00